Health Care Without Harm (HCWH) Europe 1 Rue de la Pépinière, 1000 Brussels, Belgium
+32 2503 4911

Partenaires

Qingnian http://3starmetro.com/product/water-heater-mg-720/ Health Care Without Harm (HCWH) Europe représente la voix des professionnelles de soins de santé dans le débat politique Européen sur des thèmes clefs du développement durable: produits chimiques, produits pharmaceutiques, climat et santé, achats vertes, déchets et alimentation durable. HCWH Europe présente aux politiciens Européens les bonnes pratiques dans le secteur des soins de santé sur ces thèmes spécifiques pour influencer les débats politiques et pour faire avancer les pratiques des professionnels de santé.
HCWH Europe informe ses 78 membres (entre hôpitaux, autorités locales et organisations environnementales et de la santé en Europe) sur les questions écologiques grâce à l’organisation de séminaires et webinaires dédiés à la présentation et diffusion des bonnes pratiques. HCWH Europe invite ses membres, dont le Centre Hospitalier de Niort est adhérent, à intervenir à des conférences Européennes et internationales organisés par HCWH Europe et à participer à des réunions de travail et d’échanges entre différents hôpitaux Européens. HCWH Europe a par exemple créé le Council Européen des Soins de Santé sur le Climat, pour réunir des hôpitaux et des systèmes de santé Européens sur le thème du climat et de
l’emprunte carbone de l’hôpital. Le Council fourni un forum pour ses membres pour échanger les bonnes pratiques de provenance de plusieurs pays en Europe et pour travailler ensemble à des projets communs. HCWH Europe travaille avec
les hôpitaux et systèmes de santé dans le monde entier pour les pousser à améliorer leur empreinte écologique. A travers le projet: « Global Green and Healthy Hospitals (GGHH)», https://noharm-global.org/issues/global/gghh-connect, HCWH engage ses membres et ses partenaires à travailler sur dix thèmes spécifiques du développement durable et à atteindre des objectifs. HCWH a rédigé des documents guide pour aider et guider les hôpitaux qui participent à GGHH dans leurs démarches vers le développement durable.

Tsyurupyns’k http://harbutlawcottages.co.uk/where-can-i-get-propecia The Hospital Centre (CH) de Niort est l’hôpital de référence pour le sud du département des Deux-Sèvres, il est implanté dans la ville chef-lieu du département et de la principale agglomération de plus de 120 000 habitants. Niort est une ville de 60 000 habitants, avec des activités tertiaires comprenant les principales assurances mutualistes (MACIF, MAAF, MAIF, IMA). L’agglomération et la ville de Niort sont déjà engagées dans des démarches de développement durable. Le centre hospitalier fait partie du comité partenarial qui regroupe les collectivités et les entreprises qui œuvrent sur ce territoire sur ces questions de développement durable.
Pour ce qui est des enjeux du territoire, aux portes du marais poitevin, les enjeux de préservation de l’environnement, les questions de bien être des personnes et de développement économiques sont fortes. Mais aussi les questions d’agriculture et d’économie circulaire sont tenues en considération. Il a été créé sur Niort une maison de l’économie sociale et solidaire, qui organise des réunions autour de l’économie circulaire entre les collectivités, les associations et les entreprises. Plusieurs thématiques sont abordées, comme les achats communs, les stockages partagés, les déchets etc.

Le centre hospitalier produit plus de 900 000 repas par an, pour ses patients, visiteurs mais aussi pour ses salariés. Ils sont une production constante de repas tout au long de l’année, ce qui induit un nombre important de déchets issus de la fabrication mais aussi du gaspillage alimentaire suite à la consommation de ces repas
Conformément à la loi, le centre hospitalier tri déjà ses déchets dans différentes filières adaptées y compris le compostage et la méthanisation de ses déchets fermentescibles; mais, a travers ce projet,  nous souhaiterions travailler sur la production de ces déchets,  en vue d’en diminuer les quantités, et de voir comment les économies réalisées peuvent être réinjectées dans l’économie locale par l’achat de produits locaux ou de produits bio.